top of page
Search

Mille et une Terrasse N° 121 Mes Lèvres at Sterput, N°8 Soldes Almanach

UN PEU de souvenirs aux milieux des sens communs ou le huitième numéro de la revue tant attendue - SOLDES ALMANACH – lors de la cent vingt et unième des MILLE et UNE TERRASSE. Une fois n’était pas coutume, cette énième terrasse avait eu lieu en les murs de la galerie d’art le STERPUT, rue de Laeken à Bruxelles. Marc Borgers, le directeur éditorial de la revue avait convié le duo musical MES LEVRES à l’occasion de la soirée de lancement au Sterput – institution Bruxelloise - des arts anarco-punk. Marc Borgers venu de Paris, présentait une exposition, extraite des 155 pages de son dernier tirage. Parmi les artistes il y avait le bruxellois Silio Durt - présent avec ses enfants et sa compagne. Il présentait des mosaïques de perles en plastique. Quatre exemplaires avaient été fixés sur la vitre de la galerie. Figures dévisagées par l’écriture dégoulinante et multiple de ses couleurs. Leur circulation quasi sanguine était pixellisée par les innombrables et minuscules macaronis artificiels. L’artiste franco-transylvanien et légendaire - Martes Bathori présentait des tirages de ses paysages urbains - impressionnisme fauve de dernière génération, dans des formats agrandis. Etaient accrochés également des illustrations du dessinateur boulimique parisien - Antoine Paris dont plusieurs de ses revues se trouvent dans le faux magasin du Centre de Beauté Culturelle. Enfin nos deux compères – Cayo et Matthieu Ha avaient planté leur scène dans le quatrième espace du Sterput – une ancienne cave au plafond légèrement voûtée. Elle donnait lieu à une salle d’exposition peinte en noir, annexée à la pièce principale. Les illustrations collectives d’étudiants de l’école supérieure d’Arts – l’ERG – étaient rassemblées autour de la question du « sens commun » par le philosophe français Bernard Stiegler et Publiées pour le huitième numéro de la revue. Les dessins entouraient le concert de MES LEVRES, retraçant par le pinceau, le feutre, la plume et les reflets de la pensée - les labyrinthes du sens commun, au cours de la cent vingt et unième des MILLE et UNE TERRASSE.

Photographies peintes par Cayo Scheyven















42 views0 comments

Comments


bottom of page