top of page
Search

Mille et une Terrasse N° 133 Tournée Recto Versible: Café associatif Le Caméléon TOULOUSE

UN PEU de souvenirs roses – jour cinquième de la tournée RECTO- VERSIBLE - pour la cent trente troisième des MILLE et UNE TERRASSE. Mes Lèvres découvraient pour la toute première fois Toulouse. Ville charnelle et charnière de Julien Gasc. Cette commune était devenue depuis le début de son parcours artistique, le berceau de sa musique, de ses amitiés et de ses premiers amours. Le concert avait été programmé par son ex épouse, une artiste russe – OLIA. Chanteuse, graphiste, ayant prêté sa voix à maintes reprises pour la musique new yorkaise de Fiével is Glauque. Elle s’était rendue par ailleurs, au concert de Julien Gasc à Bruxelles - l’hiver dernier dans le centre de beauté culturelle. Ainsi, avait-elle gardé un très bon souvenir de ses hôtes - Cayo et Matthieu Ha. Elle les aiguillait finalement à venir jouer leur concert à Toulouse au CAMELEON. Café associatif du MAAAADS (magasin associatif d’objets anciens à Toulouse) tenu avec son nouveau compagnon Aurélien. Situé au début d’un vieux pâté de maisons, au milieu d’un chantier, le bâtiment faisait penser à une tartine prise dans un grille-pain. Matthieu Ha plantait le drapeau d’or sur la terrasse extérieure du Café, juste devant un camion poids-lourd garé sur le trottoir. La disposition rappelait, à certains égards, celle du boulevard d’Ypres. L’auditorium se situait en sous-sol. Un petit espace dans lequel nos deux amis bruxellois investissait le lieu comme s’il s’agissait de leur propre terrasse sous terraine. Le pétale BEAUCOUP était recourbé entre le plafond bas et le mur de la scène. Juste en face se trouvait l’escalier pour descendre et remonter rejoindre la buvette. Les marches permettaient au public de s’assoir devant la performance. Parmi les spectateurs, Mes lèvres retrouvaient plusieurs artistes toulousains venus récemment à Bruxelles, dans leur Centre de beauté Culturelle : - le batteur Clem des Mama’s ligua et du trio Mortelle Randonnée de Sebastien Cirotteau, présent lui aussi, à ce chaleureux évènement. De même que le chanteur Jeffers Waldo et le jeune claviériste – Stan - du trio « Cour de Récré ». Cette soirée donnait les véritables signes d’un jumelage culturel entre Bruxelles et « la ville rose ». La terrasse sous-terraine du Caméléon était illuminée de mille feux, des panaches de fumées remplissaient l’espace. Ambiance underground, amicale, familiale et survoltée. Après le concert de Julien Gasc et de Mes lèvres, un trio local clôturait le programme bouillonnant. Enfin, nos trois voyageurs recevaient l’hospitalité dans l’appartement d’Olia pour dormir cette nuit-là. Cette dernière arrivait, le lendemain tôt dans la matinée avec son compagnon Aurélien, leurs apporter des croissants et toutes les bonnes impressions de cette folle nuit de la cent trente-troisième des MILLE et UNE TERRASSE.

Photographies roses de Cayo Scheyven.





















22 views0 comments
bottom of page