top of page
Search

Mille et une Terrasse N° 139 Santé Loisirs presents Eamon Fogarty - Alice Perez (with Eric Kinny)

UN PEU de souvenirs double avec Eamon Fogarty - Alice Perez & Eric Kinny lors de la cent trente neuvième des MILLE et UNE TERRASSE. Cayo et Matthieu Ha ouvraient les volets du centre de beauté culturelle à sept heures du matin et sortaient la caravane sur le parking de la terrasse extérieure. Il n’était pas coutumier de voir les deux associés effectuer cette manœuvre de très bonne heure. Matthieu Ha devait partir en France pour se rendre à Corbie dans la région picarde où il avait été engagé au sein d’une compagnie de spectacle en plein air. La date de cette convocation tombait le soir d’ouverture d’UN PEU. Alors Clément Delhomme et Manon Laigle venaient à la rescousse pour épauler la Dutchess en assurant le service à la buvette sportive. Malgré l’absence de son double, Cayo présentait « le chapeau aux cils charmants »de son collègue. Bruxelles célébrait la fête de la musique, la ville était écrasée par la chaleur. Alors la dame du centre de beauté culturelle proposait à Alice Georges Perez, Eric Kinny et Eamon fogarty, d’installer leur scène à l’abri des radions solaires, dans la terrasse sous terraine. Pendant ce temps Matthieu Ha faisait escale à la gare Lille Flandres. L’artiste en profitait pour dessiner la façade, dans un de ses carnets de voyage puis embarquait pour une correspondance dans la région d’Amiens – à Corbie. C’était une ville étonnante, de neuf mille habitants dont certaines architectures flamboyantes témoignaient de différentes époques révolues - au milieu d’habitations datant des reconstructions d’après-guerre, en bâti continue et monotone. … Rien de comparable avec le boulevard d’Ypres, où l’architecture haussmannienne et art nouveau s’élevaient à des hauteurs beaucoup plus importantes. Cayo y plantait le drapeau d’or de l’étendard de la survie à 18H et présentait le programme de la soirée, d’après une proposition de SANTE LOISIRS d’Eric Kinny. Passionné de culture musicale américaine, il avait invité des Etats-Unis, le chanteur texan Eamon Forgarty. Etait présentée également la chanteuse - Alice Georges Perez. Cayo lui avait réglé son micro-voix de façon à à apprécier les moindres nuances de ses chansons folk. Précisément délicates et reliées comme le seraient les lamelles du rideau d’or derrière elle - remuant leurs plus petits reflets par le plus sensible des courants d’air. Eric Kinny apportait le glissendo aigue de son dulcimer à certains moments et s’effaçait à d’autres. Après la pause, le public redescendait se rafraichir dans la terrasse sous terraine, pour une écoute apaisante du récitale d’Eamon Fogarty. Ou plutôt de ses histoires chantées à la manière d’un conteur de chansons folk. La nuit n’était pas tout à fait tombée, les visiteurs étaient attablés sur la terrasse extérieure. La bière fraiche coulait à flot. Lorsque Cayo faisait la danse du drapeau d’or, Matthieu Ha était toujours à Corbie en train de chanter sur une planète extra-terrestre, peuplée de millier de corbéens (habitants de Corbie), au moment où une créature onirique sortait d’une fleur géante pour aller rejoindre une fusé venue la chercher et provoquant aussi - la résurrection de nuées d’oiseaux blancs, dans un tonnerre de feux d’artifice. Le spectacle était fini. A bruxelles, Cayo venait de rentrer la caravane. Elle terminait en petit comité pour définitivement fermer le centre de beauté culturelle vers 3 heures du matin, heure à laquelle son collègue venait enfin de revenir de son périple. Matthieu Ha était UN PEU fatigué mais très impatient de regarder les photographies de la cent trente neuvième des MILLE et UNE TERRASSE tirées par Cayo Scheyven.


























23 views0 comments

Comments


bottom of page