top of page
Search

Mille et une Terrasse N° 154 Mostly Interrupted label presents vlerk, Félicette & Kamerkaai

UN PEU de souvenirs ininterrompus du jeune label Saint Gillois MOSTLY INTERRUPTED lors de la cent cinquante-quatrième des MILLE et UNE TERRASSE. MOSTLY INTERRUPTED fêtait ses deux ans avec la sortie de nouvelles productions issues d'une jeune génération d’artistes bruxellois. VLERK, KAMERKAAI et Bontridders plays Félicette. Ce sera dans la Terrasse sous terraine - avec cette dernière - que la soirée du label allait débuter. La soliste proposait des chansons sensibles et épurées. Chacune de ses phrases vocales effleurait la peau vers ses moindres frissons. La guitare sur les épaules et un ordinateur pour diffuser ses accompagnements tantôt électro, tantôt concrets, dans une expérimentation nostalgique. Le programme allait se poursuivre dans la Terrasse intérieure avec le duo KAMERKAAI et l’artiste flamande STREEP. Elle présentait une musique expérimentale “noise”. l'artiste était tout émue de pouvoir évoluer dans le Centre de beauté culturel. Elle avait placé un micro sur sa gorge et jouait assise sur le sol du dulcimer. Elle était accompagnée aux machines électro par Casper de Geus - initiateur de cette soirée. Il avait fait un étalage de toutes les productions du label dont une bonne partie en bande magnétique K7. Ce sera finalement en compagnie de son groupe folk pop expérimental - VLERK - qu’il clôturera la soirée. L’ensemble était accompagné d’un basson et d’une deuxième guitariste. Ses deux acolytes faisaient usage de leur voix pour le rejoindre en chœur. C'était très beau. Beaucoup, parmi les personnes du public, avaient fait le déplacement d’Anvers pour venir assister à cette très belle soirée. En l’occurrence, l'une d'entre elles avait reconnu MATT WATTS à la buvette sportive lorsqu’il allait lui commander une bonne bière pils. Finalement Cayo prenait ses appareils photographiques quand Matthieu Ha faisait la danse du drapeau d’or. La danse arrivait - tourbillonnante - vers ses derniers mouvements quand une personne recevait malencontreusement le manche sur la tête - mais sans gravité aucune - juste dans la magie de la cent cinquante-quatrième des MILLE et UNE TERRASSE.




































38 views0 comments

Comments


bottom of page