top of page
Search

Mille et une Terrasse N° 159 FRANCOFAUNE Concerts de sortie d'album: Semi-marathon de Manu Louis

UN PEU de souvenirs FRANCOFAUNES avec la performance de l’auteur compositeur MANU LOUIS, dans un semi-marathon musical lors de la cent cinquante-neuvième des MILLE et UNE TERRASSE. A l’occasion de la sortie de son troisième opus – CLUB COPY, le musicien originaire de Liège, résident à BERLIN, entrait dans le CENTRE de BEAUTE CULTURELLE, exactement de la même manière que la fois précédente (Mille et une terrasse N° 13) : par le tramway 51, dans un grand manteau bleu, sa valise à roulettes tirée derrière lui et sa guitare à l’épaule. Arrivé avec deux heures d’avance sur le staff de francofaune et précédant l’arrivée des représentants de son label belge : IGLOO RECORDS. Ces derniers étaient venus apporter en mains propre son nouvel album. Une pochette peinte à l'aquarelle reprenait de façon subliminale - deux illustrations de deux pochettes mythiques, faisant partie de l’histoire de la pop mondiale : Abbey road (les beatles) et la fameuse banane sérigraphiée d’Andy Warhol (Velvet Underground). Manu Louis avait prévu pour cette soirée, trois concerts à remonter le temps ou l’histoire de sa passion discographique en solitaire. Tout d’abord avec KERMESSE MACHINE, album sortie en 2016 et qui deviendra le manifeste de sa nouvelle approche musicale : UN SOUND SYSTEM artistique contemporain et solitaire. Ensuite le public redescendait dans la terrasse sous terraine pour se replonger en 2019 dans l’album CREAM PARADE. Deuxième moment fort du musicien, où l’album ouvrait un oeuf atomique dans le vide intersidérale. Il y racontait les enchantements d’internet, ses désillusions amoureuses et les intermittents du PLAY BACK. Enfin pour le troisième volet de la soirée, Matthieu Ha descendait avec l’interprète par le monte-charge bleu. Manu Louis était recouvert d’un papier de survie, le même donné aux marathoniens sur la ligne d’arrivée. L'album CLUB COPY était révélé pour la toute première fois au public du royaume. Dans l’assistance, il y avait quelques abandons, remplacés par des nouveaux arrivants, spécialement pour découvrir son dernier répertoire. Le chanteur ne semblait pas trop fatigué, ses nouvelles chansons n’étaient pas la pâle copie de ses albums précédents mais une valeur durable. Le public était bien de retour - en 2023 - au cours d’une année où l’écologie se mondialisait de plus en plus. Ce dernier été, MANU LOUIS venait d’achever une tournée belge sans Carbonne, ni électricité. D'ailleurs les lampes de poches utilisées par Matthieu ha pour l’éclairage du concert commençaient, au bout de trois heures de jeu, par s’épuiser. Le lendemain matin, Manu Louis repartait à bord du tramway 51, pour rejoindre une correspondance à la gare du MIDI et poursuivre sa tournée de deux mois à travers l’Europe. Ainsi s’achevait le semi-marathon de la cent cinquante-neuvième des MILLE et UNE TERRASSE.

Photographies kilométriques de Cayo van Breugel
















































47 views0 comments

Comments


bottom of page