top of page
Search

Mille et une Terrasse N° 168 TUVALU release, MES LEVRES, NUMBER FATE, T. GALLET

UN PEU de souvenirs d’un recyclage de la cent soixante huitième des MILLE et UNE TERRASSE pour la soirée de sortie d’album du trio TUVALU au RECYCLART et dans lequel MES LEVRES et NUMBER FATE étaient les invités d’honneur. Le RECYCLART faisait partie de ces anciennes institutions de la culture alternative émergeante - à l'époque où Bruxelles devenait la capitale culturelle de l’Europe. A la fin du vingtième siècle - début vingt et unième. Implantée tout d’abord à la gare de la Chapelle - en bas du Sablon, elle était au carrefour de toutes les consciences progressistes du moment.  C’était un passage sous terrain pour les voyageurs durant la journée, puis le couloir de circulation se recyclait en une salle de concert fermée le soir même. Trois directeurs se succédaient durant vingt ans, menant un programme socio-culturel mémorable et pour toutes générations. Depuis 2018 l’équipe du Recyclart avait quitté la gare de la chapelle pour implanter leur structure à Molenbeek, rue de Manchester. Le site est toujours marqué par son passé manufacturier dont Molenbeek était le premier faubourg industriel de Bruxelles (19ème siècle). Ses ateliers ont été réinvestis par des artistes et artisans rompus à l’art du bois et du fer. Un bâtiment en annexe s’était converti en restaurant, bar. Son activité donne un moyen de réinsertion dans le monde du travail. Et enfin un immense ancien atelier est occupé pour les activités des arts de la scène - d’une capacité d’accueil de 500 personnes. Cayo et Matthieu Ha donnaient leur concert sur un plateau très bien équipé et dont la surface était équivalente à la surface de leur terrasse intérieure. Le plafond s’élevait à perte de vue, on y voyait quelques projecteurs, attachés comme des étoiles de couleurs. La Dutchess était dans une belle robe bleue du Danemark et Matthieu ha dans une chemise noire du Vietnam. While my guitare gently weeps de Georges Harrisson venait juste de passer sur la play liste du Recyclart quand MES LEVRES arrivaient sur scène. Cela était d’un bon présage pour nos deux amis. Ils en profitaient pour démarrer et faire découvrir leur récital de la meilleure des manières, avec l’encourageante assistance du public. Trente minutes de leur concert avaient chauffé la salle. Ensuite, c’était au tour de NUMBER FATE de prendre place autour du duo vocal folk rock pop avec la pétillante ALICE GORGES PEREZ et sir JOEY RATT. Une batterie et un bassiste étaient en soutien. La musique présentait de très belle foulées rock entrainantes bien soutenues, parsemées de transitions harmonieuses, entre malices et rock survoltées et sur lesquelles Alice Georges Perez élançait ses chansons dans une élégante maitrise vocale. Entre fourchée avec la voix de Joey Ratt - une tessiture de ténor léger et de pop anglaise. Applaudissement applaudissement et encore apllaus... Enfin les TUVALU arrivaient sur scène pour l’ultime partie de la soirée. Trois jeunes artistes, dont Barbara Pereira chanteuse du groupe les PEGA. Charlotte, la manageuse du restaurant culturel Super fourchette et enfin Emy à la batterie. Le trio était à l’initiative de cette soirée. Après quatre années d’évolution à travers diverses occasions, les TUVALU finissaient enfin par confectionner avec grand soin, leur premier album vinyle avec le concour de 𝐓𝐇𝐈𝐁𝐀𝐔𝐋𝐓 𝐆𝐀𝐋𝐋𝐄𝐓 pour la réalisation de la pochette. Une vidéo mettait en animation une série de ses dessins noirs et blancs, projeté en arrière scène sur le grand mur blanc. Le public pouvait revoir sa série dessinée exposés dans une pièce annexe. Les trois artistes, se mettaient en avant avec leurs leurs chansons mélodiques, posées en équilibre sur les cordes d’une guitare basse post punk. Le clavier électronique venait apporter des impressions épurées et endiablées sur la machinerie téméraire de la batterie. Après l’ébullition d’un morceau punk pur jus à la fin du concert, le public en redemandait encore - de quoi recycler l’espace-temps de la cent soixante huitième des MILLE et UNE TERRASSE. 

Photographies cyclables de Cayo van Breugel 


























61 views0 comments

Comments


bottom of page