Search

Mille et une Terrasse N° 13 & 14 Manu Louis/Mamaliga Orkestar

UN PEU de merveilleux souvenirs lors de la treizième et douzième des MILLE ET UNE TERRASSE. comme prévu Manu Louis sort du tram 51 avec l'équipement de sa monoplace elctronique. En pôle position, il démarre son concert par un échauffement à la guitare. Et puis soudain il appuie sur le turbo de ses samples. Sa vidéo accordée à chacun de ses breaks et l 'éclairage de la scène laissent alors transparaître un regard hitchcokien sur le visage de ce prince du rock. Il porte aussi la veste léopard du CENTRE DE BEAUTE CULTURELLE. Il chante de magnifiques slow & love pour fialement rebondir sur des danses intéractives et transformer simultanément la terrasse sous-terraine en un DANCE 's floor en ébulution. Matthieu Ha agite alors son pétale d'OR afin de ventiler la terrasse sous-terraine quand finalement, "le LEOPARD" saute pour rejoindre le Monte charge bleu et terminer son concert . Au moment de faire "UN REWIND" , il réalise que le tram 51 n'est plus là, alors le Chicago lui commande un Taxi pour retourner chez lui. Le lendemain après-midi, une voiture en provenance de Paris se gare sur le parking du centre de beauté culturelle juste devant la caravane de Cayo. Ce sont tous les membres du Mamaliga orkestar qui en ressortent. A peine avoir quittées leur véhicule, elles enchainent par un sound check et enfilent leur robe de Mariées. Beaucoup de mamans, grand-mères et enfant ainsi que des bébés nourrissons sont venus assister à leur concert. Cayo Scheyven allume deux black light faisant ressortir la blancheur de leur robe. Aurélie Charneux débute par un magnifique solo à la clarinette Ensuite Lise Séraphine Oustric descend par le monte charge bleu en tirant sur la traine d'or. Arrivée sur la scène, elle est touchée en pleine poitrine par la flèche d'or, lancée par le Maitre de cérémonie. Elle sort alors sa voix occitane pour chanter tout un répertoire de musiques des balkans en compagnie de Dorothée Pietquin, l'accordéoniste Silvia Guerra et le concubin Clem Thomas. A l'issue de leur concert le Maitre de cérémonie manipule deux drapeaux d'or pendant que deux Minusculls (Clément Nourry et Florian Guibert exécutent un interlude guitare/flûte sous le hauvent de la terrasse extérieure. Sans interruption les tables de la terrasse se plient sur elles-même et la caravane retourne dans la galerie. Ensuite Cayo Scheyven ferme les grandes portes , enfile ses sabots et sort son mélodica pour inviter les spectateurs et les MAMALIGA pour la PARADE.,( Escortés par deux drapeaux d'or, deux pétales d'or , le tout guidés par Gerda Goris en bicyclette .) 1 km en dix minutes, le temps pour le soleil de se coucher et pour la planète VENUS d'apparaître brillante au dessus du Boot Tenace - terminus de la PARADE et DEPART d'un autre évènement :

le concert solo de Laurent Boudin. Celui-ci enchaine et entame son tour de chansons réalistes à la française, auto-accompagnées à la guitare tel un sanglot long "al dente".

photographies de Cayo Scheyven

si tu veux découvrir le prochain récit des MILLE ET UNE TERRASSE avec Lennart Heyndels: One Thousand and One Terrace Tu peux UN PEU venir.











5 views0 comments