Search

Mille et une Terrasse N° 15 & 16 Lennart Heyndel/Apprendre à Tuer

UN PEU de souvenirs mystiques de la quatozième et quinzième des MILLE ET UNE TERRASSE. Ces 48 heures commencèrent à l'heure prévue avec le très beau concert electro de Lennart Heyndels , pendant qu'une cinquantaine de mètres plus loin, un cortège de voitures de police avec l'appuie d'un hélicoptère, escorta la venue d'ANGELA MERKEL de passage à Bruxelles . Puis, 18 heures plus tard, le récit de la quinzième des Mille ET UNE TERRASSE consacrée au lancement de la revue APPRENDRE A TUER. Revue en vente pour la modique somme de 5 euros seulement, (reliant des oeuvres qui en valent, pour la plupart, 100 fois plus). Certains artistes de cette première édition furent présents dont Manon Laigle, Clément Delhomme, Paul Poule, Eléonore Kenis pour ne citer qu'eux, ainsi qu' une personne se faisant appeler Charco (Ethique Pathé). Ce dernier vint avec une gibecière fraichement garnie de huit canards sauvages à col vert, Tués au petit matin à Aiseau-Presle (dans la région de Charleroi). Le Centre de Beauté culturelle lui réserva alors une table devant la caravane, pour la préparation de cette volaille et pour qu'à la fin de la journée celle-ci soit devenue une rillette. Tout d'abord il s'adressa à ses proies avant de les déplumer,( Tel fut certainement, le noble art des premiers cuistôts du milieu de la pre-histoire). .. Pendant ce temps il y eut Manon Laigle, tenant le petit magasin à l'entrée du Monte charge bleu. Elle passa cette journée à broder des mouchoirs, des slips très larges, des tee shirts, et des tickets de tombola. Et puis Matthieu Ha projeta une boule de feu sur le pétal d'or "beaucoup'. Celle-ci surplombla l'exposition. Le pétale d'or devint alors un pétale de flammes aux ombres d'or. A ce moment Laurent Point monta sur une chaise rouge pour livrer au public son récit imaginaire au cours d'une histoire de dix minutes. Il développa un déjantement philosophique . Une ironie de l 'histoire post-moderne à travers le mythe de la bande dessinée "RAHAN" . Avec maestria, Laurent Point détoruna alors la temporalité de ce héros sans pour autant détourner l'attention du public. Il fut prês de 19h, quand Cayo Scheyven aida le Prins ZONDER Carnavall à s'installer dans la cave sousterraine. Puis en compagnie de la "GILDE des archers" il donna deux concerts de trente minutes. Entre musique rock américaine et imitation d'un rock à la française, chanté avec l'accent américain. Durant ce temps la préparation de la terrine progressa à l'arrière de la buvette et ce, depuis l'après midi . Elle fut mijotée à feu doux et arriva en fin de cuisson comme prévu : durant la tombola qu'anima Bérenger Grimbert, installé sur la chaise haute et sous la boule ardente de feu. A peine la tombola finie, survint une panne d'électricité dû à un très "Gros pétage de plomb" imprévisible, lequel fut réparé par Cayo Scheyven avec beaucoup de sang froid. La soirée n'a pu arriver à son terme, car APPRENDRE A TUER ne se fait pas en un jour... Si vous aimez être "seuls" viens UN PEU pour assister le weekend prochain à la 17è des MILLE ET UNE TERRASSE avec: -vendredi Three Solos Tom Bourgeois, Alex Beaurain, Daniel Stokart: One Thousand and One Terrace

photographies de Cayo Scheyven














6 views0 comments