Search

Mille et une Terrasse N° 36 5 years of Divagation

UN PEU de souvenirs de la trente sixième des MILLE ET UNE TERRASSE. Cette fois-ci le centre de beauté culturelle donnait UN PEU l’impression d’être à bord d’un grand paquebot en partance vers le sud. Le drapeau flottait donnant sa face argentée sur la terrasse extérieure. Le public est arrivé par grosses vagues à l’occasion du cinquième anniversaire de DIVAGATION - une association menée en toute sérénité par son organisateur Franck Limonier. Il avait déjà - parmi ses innombrables soirées passées - proposé à UN PEU, un concert intimiste du violoncelliste GASPAR CLAUS. (Il y avait deux ans). Cette fois-ci, il passait à revue deux artistes électro ( Catherine Danger et Arkanar ainsi que trois courts métrage dont la curatrice était Mika Beaudoux.)Cayo s’est occupée de la projection en installant un écran sur un trépied avant que la salle de cinéma ne redevienne un auditorium voué aux ambiances dub, et low-fi des deux musiciens électro. Pendant ce temps Matthieu Ha était avec Yacine (un jeune du quartier du Chicago) venu pour prêter main forte afin de servir à la buvette sportive devant des vagues incessantes de commandes de bières pils et de bières spéciales. Yacine était dans une très belle joyeuseté et la joie était source de communication. Et puis Moustapha revenait pour refaire du thé à la Menthe jusqu’à la dernière branche du bouquet. Un dj profitait pour passer quelques disques vinyles. Et puis Franck Limonier découpait un gâteau féérique. Une pièce montée sur deux étages avec des écritures à la crème de plusieurs couleurs. L’intérieur du gâteau était du pain d’épice avec des raisins secs. Cayo venait distribuer, à la fin de la soirée, ses chocolats after eight, UN PEU avant que minuit ne sonne... sans s’apercevoir vraiment que cinq années venaient de s’écouler.


















16 views0 comments

Recent Posts

See All